Hommage à Graeme Allwright

Dimanche 16 février 2020, la protest-song à la française a perdu l’un de ses plus magnifiques auteurs-compositeurs-interprètes : Graeme Allwright ! Comme beaucoup de gens de ma génération, la première chanson de cet artiste franco-néozélandais à m’avoir profondément ému s’intitulait « Petit Garçon » et j’aime aujourd’hui encore écouter ses « clochettes tintinnabuler ». Ensuite, quand j’étais mono, il y eut « Sacrée bouteille » et « Il faut que je m’en aille ». Un peu plus tard, ce sont « Jusqu’à la ceinture », « Petites boites »,  « Qu’as-tu appris à l’école ? » et « Le jour de clarté » qui ont accompagné ma prise de conscience politique contre les guerres et le capitalisme , et mon engagement syndical dans le cadre de la lutte des classes. J’ai beaucoup hésité avant de mettre en exergue la chanson ci-dessous. Pourquoi celle-là plutôt qu’une autre ? Peut-être parce qu’en ces jours de crise sanitaire et de confinement, « il faut mes frères » – aujourd’hui plus que jamais – « préparer le jour de clarté »…. Continuer de lire Hommage à Graeme Allwright

Chanson : « Pardon si vous avez mal à l’Espagne » (juillet 1936)

Une chanson dédiée aux militants et militantes de la « Confederación », c’est-à-dire la Confédération nationale du travail, le syndicat espagnol qui à partir du 19 juillet 1936 (suite au putsch du général Franco soutenu par la droite réactionnaire, les industriels, les grands propriétaires terriens et l’Église catholique) fut le fer de lance de la résistance antifasciste et qui expérimenta dans la foulée, pendant plus d’un an, une société fondée sur les principes du communisme libertaire. Continuer de lire Chanson : « Pardon si vous avez mal à l’Espagne » (juillet 1936)

Il y a 100 ans débutait la Makhnovchtchina

Il y a 100 ans (septembre 1918), dans une grande partie de l’Ukraine, débutait la Makhnovtchina, un mouvement révolutionnaire qui – parallèlement à la mise en place d’une société égalitaire et autogestionnaire – lutta à la fois contre les troupes d’occupation austro-allemandes, contre les nationalistes ukrainiens, contre les partisans de la Russie impériale (les blancs) et contre les bolchéviques au pouvoir à Moscou (les rouges). … Continuer de lire Il y a 100 ans débutait la Makhnovchtchina

Le chanteur Marc Ogeret est mort

Marc Ogeret est mort le 4 juin 2018 à l’âge de 86 ans. Il a interprété des textes d’Aragon, de Jean Genet, de Pierre Seghers, d’Aristide Bruant et de Léo Ferré ainsi que des chansons de la « Commune » (1871), des chansons révolutionnaires des années 1880-1914, des chansons de la Résistance et des chansons de marins. Aujourd’hui, sa compagne a déclaré à l’AFP qu’il sera inhumé … Continuer de lire Le chanteur Marc Ogeret est mort

Grève à la SNCF : liste des AG et piquets de grève organisés les 3 et 4 avril dans le Nord Pas-de-Calais

+ MP3 de la chanson « Choisis ton côté » car, en tant qu’usagères et usagers de la SNCF, il s’agit de choisir notre camp : celui du peuple (comme dit la chanson) ou celui des puissants (idem). Continuer de lire Grève à la SNCF : liste des AG et piquets de grève organisés les 3 et 4 avril dans le Nord Pas-de-Calais

Solidarity forever !

La musique de cette chanson est adaptée d’un vieil air folk nord-américain dont les variantes les plus connues sont le chant anti-esclavagiste John Brown’s Body ou l’hymne patriotique The Battle Hymn of the Republic. Quant aux paroles, elles ont été écrites en 1915 par Ralph Chaplin, un syndicaliste révolutionnaire membre des IWW (Industrial Workers of the World). Certains passages ont un peu vieilli (comme dans beaucoup de chansons révolutionnaires de cette époque) mais le refrain (celui chanté par le chœur dans la version présentée ci-dessus) reste d’une actualité brûlante : Solidarité à jamais (Solidarity forever) pour que le syndicat (for the union) nous rende plus fort·e·s (makes us strong) ! Un refrain qui – à l’aube de cette année nouvelle – sonne partout dans le monde comme un appel à s’organiser et à lutter… Continuer de lire Solidarity forever !