Rassemblement contre les crimes racistes et les violences policières le 4 juin à Lille

USA, France, mêmes causes, même combat : rassemblement ce jeudi à Lille (19h, place de la République) contre les crimes racistes et les violences policières ! À Minneapolis, George Floyd, un afro-américain de 46 ans, a été assassiné par un policier blanc. Derek Chauvin, fervent supporter de Trump, a écrasé la gorge de George Floyd avec son genou pendant 9 minutes, jusqu’à ce qu’il meurt. Alors qu’il étouffait, George Floyd criait « I can’t breathe, I can’t breathe ». À Beaumont-sur-Oise, Adama Traoré a été tué par les gendarmes Fontaine, Gonzales et Hurin. Ces trois hommes blancs ont utilisé sur le jeune homme noir de 24 ans une technique similaire à celle avec laquelle Chauvin a assassiné George Floyd. Alors qu’il était écrasé par les trois gendarmes, Adama Traoré criait « Je ne peux plus respirer, je ne peux plus respirer ». Symbolique forte, l’avocat des gendarmes est également l’avocat… de Marine Le Pen. Continuer de lire Rassemblement contre les crimes racistes et les violences policières le 4 juin à Lille

Éducation : procédure en justice pour l’annulation de la réouverture des écoles

Communiqué publié le 6 mai 2020 par SUD éducation : Lundi 4 mai, une circulaire était rendue publique sur le site du ministère. Cette circulaire n’est toujours pas publiée au bulletin officiel de l’Éducation nationale. Le gouvernement et le ministère de l’Éducation nationale agissent dans la précipitation, sans tenir compte des impératifs sanitaires. La circulaire enjoint les personnels du premier degré prioritairement de retourner dans … Continuer de lire Éducation : procédure en justice pour l’annulation de la réouverture des écoles

Nos vies valent plus que leurs profits !

Sept jours sur sept de 9h à 19h, des syndicalistes de Solidaires répondent à vos questions concernant le coronavirus au travail (droit de retrait, télétravail, chômage partiel, etc.). Pour cela, composer le numéro vert 0 805 37 21 34 (appel gratuit à partir d’un téléphone fixe ou mobile). Parallèlement, une foire aux questions a été mise en place sur le site internet du syndicat. Continuer de lire Nos vies valent plus que leurs profits !

Mardi 7 avril : journée mondiale de la Santé

Chaque année, le 7 avril, des centaines d’organisations célèbrent la JOURNÉE MONDIALE DE LA SANTÉ. Des manifestations de sensibilisation sont organisées dans le monde entier, visant à mieux informer les opinions publiques à propos de la morbidité, la mortalité et la souffrance. En France, pour annoncer cet événement, plusieurs organisations (voir image ci-contre) viennent de publier un communiqué unitaire. Continuer de lire Mardi 7 avril : journée mondiale de la Santé

« L’ARBRE-MONDE » : un merveilleux roman pour les amoureux/ses des bois et des forêts

À celles et ceux qui comme moi aiment les arbres, les bois et les forêts, je recommande la lecture de L’ARBRE-MONDE de Richard Powers. Difficile de résumer ce livre qui l’année dernière a obtenu le Prix Pulitzer de la fiction et qui nous raconte l’histoire de neuf personnages (six individus et un couple) s’engageant au fil des pages dans le combat écologique (chacun/chacune à leur manière, puis ensemble pour celles et ceux dont les destins vont se croiser). Un roman feuillu et arborescent composé de quatre parties métaphoriquement intitulées « Racines », « Tronc », « Cime » et « Graines ». Une fiction pleine de références scientifiques (sur la façon notamment dont les arbres communiquent) et qui nous invite à la rencontre du monde végétal, avec un ton parfois un peu amer à l’image de cette citation : « Un arbre est une créature miraculeuse qui abrite, nourrit et protège tous les êtres vivants. Il offre même de l’ombre aux bourreaux qui l’abattent ». Continuer de lire « L’ARBRE-MONDE » : un merveilleux roman pour les amoureux/ses des bois et des forêts

Hommage à Graeme Allwright

Dimanche 16 février 2020, la protest-song à la française a perdu l’un de ses plus magnifiques auteurs-compositeurs-interprètes : Graeme Allwright ! Comme beaucoup de gens de ma génération, la première chanson de cet artiste franco-néozélandais à m’avoir profondément ému s’intitulait « Petit Garçon » et j’aime aujourd’hui encore écouter ses « clochettes tintinnabuler ». Ensuite, quand j’étais mono, il y eut « Sacrée bouteille » et « Il faut que je m’en aille ». Un peu plus tard, ce sont « Jusqu’à la ceinture », « Petites boites »,  « Qu’as-tu appris à l’école ? » et « Le jour de clarté » qui ont accompagné ma prise de conscience politique contre les guerres et le capitalisme , et mon engagement syndical dans le cadre de la lutte des classes. J’ai beaucoup hésité avant de mettre en exergue la chanson ci-dessous. Pourquoi celle-là plutôt qu’une autre ? Peut-être parce qu’en ces jours de crise sanitaire et de confinement, « il faut mes frères » – aujourd’hui plus que jamais – « préparer le jour de clarté »…. Continuer de lire Hommage à Graeme Allwright