Religions, athéisme, anticléricalisme, liberté de culte, débaptisation…

Mon père, ma mère et mes grands-parents paternels étaient athées mais, pour ne pas déplaire à une partie de ma famille, j’ai quand même été baptisé quelques mois après ma naissance. Malgré ce « sacrement », j’ai passé toute mon enfance sans croire une seule seconde en Dieu. En 1973, à l’âge de 12 ans, j’ai fait ma communion. Mais c’était uniquement pour faire comme les copains et avoir des cadeaux ! Une fois devenu adulte, afin d’exprimer officiellement ma non-appartenance à la communauté catholique, j’ai écrit au curé de mon village natal pour lui demander de porter sur les registres baptismaux – au regard de mon nom – la mention « A renié son baptême par lettre du 04/05/1993 ». Ce qu’il a fait ! Continuer de lire Religions, athéisme, anticléricalisme, liberté de culte, débaptisation…

Aux origines de Noël : les fêtes païennes liées au solstice d’hiver

Jadis, les chrétiens ne célébraient pas Noël. Ce n’est qu’à partir du IIe siècle que la date de naissance de Jésus devint une question importante pour l’Église catholique et que des recherches furent entreprises pour déterminer cette date. Plusieurs hypothèses furent formulées car certaines sources évoquaient le 28 mars, d’autres le 19 avril, d’autres encore le 20 mai. Finalement, vers l’an 300, le choix de l’Église se porta sur le 25 décembre, ceci afin de concurrencer (en les christianisant) les rites qui étaient célébrés depuis des siècles autour de cette date et qui étaient très vivaces dans la culture populaire. En effet, bien avant l’apparition du christianisme, l’époque du solstice d’hiver était une période charnière de l’année. Nos ancêtres craignaient les périodes de l’année durant lesquelles la nuit tombe de plus en plus tôt car ils/elles connaissaient l’importance de la lumière du soleil dans la germination des plantes, la croissance des cultures, la reproduction des animaux et par conséquent l’alimentation des êtres humains. Parallèlement, ils/elles avaient observé que la durée du jour recommençait à s’allonger autour du 21 décembre. Continuer de lire Aux origines de Noël : les fêtes païennes liées au solstice d’hiver

Les origines de la Chandeleur

Jadis, beaucoup de fêtes étaient liées au cycle des saisons. Avec sa forme (ronde) et sa couleur (dorée), la crêpe confectionnée par les paysan·nes au début du mois de février symbolisait le disque solaire, source de lumière. En plein cœur de l’hiver, mais également à un moment où les jours s’allongent de plus en plus vite et où débutent les premières semailles de l’année, cette crêpe (cuisinée avec la farine excédentaire de l’année passée) représentait donc l’espoir en un retour rapide du soleil, gage de fertilité des terres agricoles. On peut faire remonter cette tradition à l’Antiquité. En effet, à cette époque, […] Continuer de lire Les origines de la Chandeleur

Macron remet en cause la loi du 9 décembre 1905 (séparation des Églises et de l’État)

Le 9 avril, Emmanuel Macron était présent en tant que président de la République à la Conférence des Évêques de France. Il y a notamment affirmé: « Le lien entre l’Église et l’État s’est abîmé, il nous incombe de le réparer ». Radicalisation religieuse d’un individu qui le 10 février 2017 n’a pas hésité à déclarer dans le JDD : « La politique, c’est mystique » et « La dimension … Continuer de lire Macron remet en cause la loi du 9 décembre 1905 (séparation des Églises et de l’État)