Présentation du manifeste adopté en janvier 2018 par le Réseau syndical international de solidarité et de luttes

Réseau syndical international de solidarité et de luttes

Le Réseau syndical international de solidarité et de luttes, constitué en mars 2013 lors de notre réunion de Saint-Denis (France), est le produit d’années d’échanges et de travail commun entre plusieurs des organisations fondatrices. C’est ainsi, et sur la base d’orientations et de pratiques syndicales communes, que nous avons pu rassembler des organisations syndicales, des courants syndicaux et des tendances syndicales de nombreux pays d’Amériques, d’Europe, d’Afrique et d’Asie.

Deux ans plus tard, en juin 2015, nous avons organisé une nouvelle rencontre internationale à Campinas (Brésil). A cette occasion, nous avons collectivement apprécié les évolutions positives dans la construction de notre Réseau, notamment son élargissement, mais aussi le chemin qu’il nous reste à parcourir pour nous doter de l’outil commun international nécessaire à toutes les forces syndicales qui se revendiquent et pratiquent un syndicalisme de luttes, anticapitaliste, autogestionnaire, démocratique, écologiste, indépendant des patrons et des gouvernements, internationaliste, et luttant contre toutes formes d’oppression (machisme, racisme, homophobie, xénophobie). La démocratie ouvrière, l’auto-organisation des travailleurs et travailleuses sont aussi parmi nos références communes.

solidarite-syndicale-internationale

La troisième rencontre internationale s’est tenue en janvier 2018 à Madrid (État espagnol). Ce fut l’occasion d’approfondir le travail commun sur les thèmes précédemment cités ; nous avons aussi consacré le temps nécessaire à la consolidation de nos réseaux sectoriels, car c’est à partir des réalités concrètes dans les entreprises et services que nous concevons le syndicalisme. Parce que l’oppression envers les femmes pèse sur l’ensemble de l’humanité et qu’il nous faut la combattre, ce sujet était la priorité de notre troisième rencontre. Y compris dans le mouvement syndical et chacune de nos organisations, il nous faut combattre le machisme, sans démagogie. Nous nous devons d’être exemplaires. D’une manière générale, nous avons actualisé nos analyses, nos propositions, nos stratégies d’action, en partant de la réalité, celle des travailleuses et des travailleurs de tous les pays. Ceci, dans la perspective d’aboutir à la satisfaction des revendications d’aujourd’hui et aussi de la construction de la société que nous voulons pour demain.

Pour lire la suite et télécharger le manifeste au format PDF (en français, en castillan, en anglais, en portugais, en italien, en arabe ou en allemand) : www.laboursolidarity.org/Le-manifeste-du-Reseau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s