Ma compagne part à la retraite

verro-et-mire-televisionDans le compte-rendu du CSE (comité social et économique) du réseau France 3 qui s’est tenu les 29/05 et 04/06 2020, les élu·es de SUD Médias ont tenu à écrire quelques mots sur le départ à la retraite de ma compagne :

Véronique Marchand, journaliste, représentante syndicale CGT au CSE, prend sa retraite après 40 ans de reportages et d’animation d’émissions politiques. Ses interventions, ses prises de positions et son énergie vont nous manquer.

De mon côté, sur ce blog, j’aurai pu parler des heures incalculables passées par ma compagne à défendre les droits des salarié·es, des intermittent·es et des pigistes de France Télévisions en tant que secrétaire nationale de la section FTV du SNJ-CGT. J’aurai pu citer cette phrase du journaliste et écrivain Albert Londres : « Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus que de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie », phrase à laquelle Véronique se référait souvent dans l’exercice de son métier. J’aurai pu passer en revue tous les reportages qu’elle a consacrés sur France 3 Nord Pas-de-Calais à des sujets pas toujours « politiquement corrects » (je pense par exemple à l’arrestation le 10 mai 1991 à Lille de plusieurs militant·es d’une association d’expression gay et lesbienne qui lors d’une cérémonie en hommage aux victimes de la déportation avaient osé distribuer des tracts rappelant le sort réservé aux homosexuels pendant l’occupation nazie, au congrès 1992 de la Fédération anarchiste, à la réédition en 1993 de la bande-dessinée Les aventures épatantes et véridiques de Benoit Broutchoux, au procès en janvier 2000 d’un syndicaliste révolutionnaire béthunois contre le maire « socialiste » de sa commune, à l’avant-première en février 2000 du film Charbons ardents qui présente l’expérience autogestionnaire d’une coopérative ouvrière au Pays de Galles, au congrès confédéral 2001 de la CNT, à l’engagement culturel et poétique du barde flamand Ghislain Gouwy, etc.). Mais la liste aurait été trop longue…

Alors, je reproduis ici une compilation réalisée par un militant LFI à partir d’extraits du magazine « Dimanche en politique » du 26 janvier 2020 dans laquelle Véronique est face à Laurent Pietraszewski, secrétaire d’État en charge des retraites :

> Visionner la totalité du magazine
> « Je ne suis pas un porte-micro » : interview de Véronique publiée sur Arrêt sur images suite au buzz fait par la compile présentée ci-dessus

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s