Napoléon Ier : dictateur, esclavagiste, belliciste, colonialiste et sexiste

NapoléonNapoléon Bonaparte a été le fossoyeur de la Révolution française (même si le Directoire avait déjà bien entamé les idéaux de 1789). Il est arrivé au pouvoir par un coup d’État le 9 novembre 1799. Il a instauré un régime despotique et très centralisé. Complètement mégalomane, il a été sacré empereur le 2 décembre 1804 par le pape Pie VII. Son ambition s’est traduite par des guerres meurtrières – au Portugal, en Espagne et en Russie – avec des millions de morts et blessés (militaires et civils) pour l’ensemble de l’Europe. Sa politique impérialiste l’a conduit à placer des membres de sa famille sur les trônes de plusieurs royaumes (à Naples, en Espagne, en Hollande et en Westphalie). Il a rétabli l’esclavage dans les colonies (esclavage qui avait été aboli en 1794 par les révolutionnaires !). Enfin, pour ne citer que ces quelques exemples, il a instauré un code civil profondément sexiste (cf. l’article 213 qui institue la soumission de l’épouse à son mari). Sous son règne, la situation des femmes françaises est devenue l’une des pires d’Europe. Ce code civil a perduré de longues années, à tel point que la France n’a accordé le droit de vote aux femmes qu’en 1948 et leur droit de travailler sans l’autorisation de leur mari qu’en 1965.

À l’occasion du bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte (survenue le 5 mai 1821), le président Emmanuel Macron a écrit dans un tweet : « L’héritage de Napoléon à notre nation est éternel. Nous l’assumons ». La commémoration officielle n’a pas fait l’objet d’un traitement scientifique mais d’une mobilisation nationale ayant pour fonction idéologique la valorisation du personnage et de son action. Dans l’Éducation nationale, malgré quelques précautions oratoires du Ministère (« erreurs », « fautes », « zones d’ombre »…), les fiches destinées à guider les enseignant·es dans la construction de leurs cours ont consacré une partie importante de leur effort à euphémiser le bilan négatif de Napoléon. Une fois de plus, les pseudos démocrates qui nous gouvernent ont montré leur vrai visage !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s