À la mémoire de mon camarade et ami Christian Somerlinck

chris-200914 fév. 2015 – Chris, mon frère, tu es parti trop tôt. Du haut de ta haute silhouette, tel un Don Quichotte rouge et noir, tu ne craignais ni les politiciens qui peuplent les beffrois, ni les patrons, ni les fachos ! De la cité de Buridan à celle de Gayant, du marché de Wazemmes aux troquets de Moulins, des pavés que tu foulais par tous les temps dans l’espoir d’un monde nouveau aux réunions où tu nous faisais partager tes réflexions et ton savoir, des pots de l’amitié que tu nous offrais sans compter à ton engagement syndical opiniâtre, ouvert, constructif et réfléchi… camarade, tu vas me (nous) manquer !

Cet article, publié dans quelques uns et quelques unes de mes camarades, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour À la mémoire de mon camarade et ami Christian Somerlinck

  1. jfgarsmeur dit :

    A reblogué ceci sur Guerrier nomadeet a ajouté:
    bientot trois ans …

    J'aime

  2. Philo dit :

    Plus trois ans, et je n’arrive toujours pas à effacer ton numéro de téléphone, ni ton adresse de courriel! Tu es toujours là en moi et en tant d’autres! La vie s’écoule la vie s’enfuit…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s