Les dernières volontés de mon camarade et ami Phil

Phil (2004)MES VOLONTÉS : LES DERNIÈRES
Après, je ne vous embête plus…

Points auxquels je suis attaché (très…) pour mes funérailles.

Elles doivent être civiles (ci-joint certificat de débaptisation qui devrait ôter toute possibilité d’en prévoir d’autres…).

Elles ne doivent comporter ni fleurs, ni couronnes, ni plaques, ni guirlandes clignotantes ou néons lumineux (HUMOUR !)…

A aucun moment une religion, quelle qu’elle soit, ne soit s’immiscer dans la non-cérémonie.

Une annonce passée dans « La Voix du Nord » peut être utile pour permettre à l’information de circuler. Au cas où, merci de faire simple et concis…

De la même manière, si quelqu’un le juge souhaitable, l’élaboration d’un faire-part de décès peut être vecteur d’information pour la famille au sens large et les connaissances plus éloignées. Aucun caractère obligatoire…

Une « chambre mortuaire » de quelque type que ce soit est complètement superflu et donc complètement inutile.

Je souhaite le cercueil (en vue d’une incinération…) le plus simple et le moins cher possible. Que cette « volonté » soit ma dernière contribution au système capitaliste marchand…

Je souhaite être incinéré et l’éparpillement de mes cendres dans un endroit où elles ne polluent pas… Il y a des lieux prévus pour ça autour des crématoriums, des jardins…

Si une « cérémonie » au crématorium s’avère souhaitable pour X raisons,

  • qu’elle soit la plus simple possible ;
  • qu’un drapeau rouge et noir (celui des anarcho-syndicalistes, de beaucoup de groupes communistes libertaires et de nombreux mouvements anarchistes) recouvre mon cercueil ;
  • qu’un accompagnement musical soit prévu (comme l’on est jamais mieux servi que par soi-même, ci-joint un CD regroupant 1 heure de « noise »… comme je l’aime…) ;
  • il n’est pas inenvisageable qu’un.e compagnon.ne – camarade fasse une très courte intervention, à ma demande. De même, si quelques chiffons rouges et noirs apparaissent brièvement, merci de leur réserver le meilleur accueil : ce sont mes « sœurs » et mes « frères ».

Merci de respecter ces volontés : les dernières…

Fait le 5 septembre 2007,
Philippe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s