Ils peuvent empêcher les fleurs de pousser, ils n’empêcheront jamais le printemps d’arriver

À quelques jours du printemps, voici un texte de Pablo Neruda mis en musique et chanté en mai 2016 par la Compagnie Jolie Môme en plein cœur de la lutte contre la loi El Khomri (loi travail n° 1), une lutte contre laquelle le gouvernement de l’époque n’avait pas hésité à jeter ses chiens de garde de manière répétée et particulièrement violente.

Aujourd’hui, cette chanson n’a rien perdu de son actualité. La casse de nos droits se poursuit… et l’État continue à réprimer les mouvements sociaux ! Pour renverser le rapport de force, construisons une grève générale massive, capable de bloquer l’économie du pays de manière prolongée et de frapper ainsi le gouvernement et les capitalistes au porte-monnaie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s