Hommage à Claude, mon beau-papa

Claude-Marchand_1931-2020« Tu avais un si grand cœur ! Tu l’as tellement mis au service des autres qu’il s’est usé et qu’il a fini par lâcher… ». C’est par ces mots qu’a débuté l’hommage rendu à Claude Marchand le vendredi 11 septembre 2020 au cimetière de Le Mée-sur-Seine (77).

Claude était mon beau-papa depuis 30 ans, un beau-papa formidable, un homme ayant à la fois le goût des autres et celui des bonnes choses. Le goût des autres, il l’exprimait par sa convivialité et son sens du partage. À l’époque où il travaillait à EDF-GDF, il l’avait également exprimé en s’engageant syndicalement à la CGT et en s’occupant des activités de loisirs organisées par le comité d’entreprise en direction des enfants du personnel. Ses valeurs de justice sociale, de solidarité et de respect des salarié·es, il avait su les transmettre à sa fille et à son fils, tous les deux syndicalistes dans leur entreprise respective. Claude, tu vas me (nous) manquer !

Ci-dessous l’un de ses morceaux de musique préférés, une version de « Petite fleur » de Sydney Bechet interprétée par le clarinettiste Acker Bilk.

PS : À propos des vraies fleurs, Claude aimait en faire des boutures qu’il offrait à ses ami·es et aux membres de sa famille. Celles que ma compagne a plantées dans notre jardin du sud (comme auparavant dans notre jardin du nord) poursuivent leur vie pour le plus grand plaisir de celles et ceux qui savent les regarder et les sentir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s