En souvenir de mon ami Mustafa

darbouka - photo d'Eric DussartEn 1980, quand j’étais étudiant à Lille, Mustafa – un ami marocain dont j’ai aujourd’hui perdu la trace * – avait décoré au feutre noir la membrane de la darbouka que je possède depuis que je suis enfant. Le point d’interrogation et les petites étoiles noires sont une référence aux fraternelles discussions politiques que nous avions souvent dans nos chambrettes de la rue Jeanne d’Arc et aux questions que nous nous posions quant à la possibilité d’une société libertaire. Concernant le mot écrit en arabe ( دَرْبُوكَة ), il signifie tout simplement « darbouka ».

* Mustafa, si tu tombes sur cet article, n’hésite pas à me donner de tes nouvelles ! Cela me fera grand plaisir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s