Vendanges sauvages chez Bernard Arnault dans le Var pour reprendre la terre à la finance

vendanges de la colère - visuel date et lieuLe 28 juillet à La Motte-en-Provence, 300 personnes ont investi une parcelle de vigne du Château d’Esclans, domaine racheté par LVMH (groupe d’entreprises dirigé par le milliardaire Bernard Arnault et chef de file mondial de l’industrie du luxe quant au chiffre d’affaires). Après une distribution de 200 sécateurs, elles ont entrepris de vendanger rapidement une tonne et demie de raisin, puis se sont rendues jusqu’à la future cave de LVMH (encore en chantier), ont déployé des pressoirs et foulé le raisin pour en faire plus de 1000 litres de jus redistribué aux participant·es en soutien à la ZAP de Pertuis dans le Vaucluse (expulsée mais encore en mouvement pour empêcher la bétonisation de dizaines d’hectares de terres maraîchères). Cette action avait pour but de dénoncer l’accaparement du foncier agricole et la financiarisation qui en découle. En effet, le vignoble du Var est actuellement la proie d’investisseurs qui font flamber le prix des terres et placent l’avenir du territoire sous la mainmise de grands groupes.

les vendanges de la colère
Étiquettes destinées à être collées sur les bouteilles une fois le raisin pressé par les manifestantes et manifestants
Trois liens pour en savoir plus :
> Site internet de la Confédération paysanne
> Page fb de la Confédération paysanne du Var
> Site internet du collectif « Les soulèvements de la Terre »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s