La démission de Michèle Rubirola ou « L’hiver marseillais »

Éditorial publié le 21 décembre 2020 sur le site de « Pour une écologie populaire et sociale » (PEPS) : « […] Disons tout de suite que nous apprécions Michèle Rubirola, son parcours, le type d’écologie qu’elle représente, son caractère chaleureux et fraternel. Sa démission nous semble le produit d’un système municipal arrivé à bout de souffle, conjugué à une culture locale partidaire pourrie. Trois raisons à ce crash politique dont Michèle a été la victime… » Continuer de lire La démission de Michèle Rubirola ou « L’hiver marseillais »

Vendredi 18 décembre : acte 4 des marches LIBERTÉ-ÉGALITÉ-PAPIERS

olences policières contre les migrantEs à la rue, femmes, hommes, enfants noyéEs en mer, rétentions et expulsions, foyers en péril, Sans-Papiers en première ligne sans protection santaire et sociale, discours de plus en plus racistes et sécuritaires et c’est toute la société qui tourne mal. Parce qu’il s’agit de liberté et de solidarité, nous manifesterons le 18 décembre en hommage à toutes les victimes des politiques anti-migratoires et des contrôles au faciès. Parce qu’il s’agit tout simplement d’égalité nous manifesterons pour imposer enfin la régularisation de touTes les Sans-Papiers,, la fermeture des centres de rétention et le logement pour touTEs. Le 18 décembre, dans le cadre de la journée internationale des migrantEs, des marches LIBERTÉ-ÉGALITÉ-PAPIERS sont organisées dans une cinquantaine de villes de l’Hexagone. Continuer de lire Vendredi 18 décembre : acte 4 des marches LIBERTÉ-ÉGALITÉ-PAPIERS

En souvenir de mon ami Mustafa

En 1980, quand j’étais étudiant à Lille, Mustafa – un ami marocain dont j’ai aujourd’hui perdu la trace – avait décoré au feutre noir la membrane de la darbouka que je possède depuis que je suis enfant. Le point d’interrogation et les petites étoiles noires sont une référence aux fraternelles discussions politiques que nous avions souvent dans nos chambrettes de la rue Jeanne d’Arc et aux questions que nous nous posions quant à la possibilité d’une société libertaire. Concernant le mot écrit en arabe ( دَرْبُوكَة ), il signifie tout simplement « darbouka ». Mustafa, si tu tombes sur cet article, n’hésite pas à me donner de tes nouvelles ! Cela me fera grand plaisir ! Continuer de lire En souvenir de mon ami Mustafa

Pour le retrait du projet de loi de « sécurité globale » : rassemblement le 12 déc. à Toulon

Heure et lieu de rendez-vous : 10h, place du Théâtre. Signataires de l’appel : FSU, Solidaires, EELV, Génération.s, LFI, NPA, POI, Assemblée populaire et thématique du dimanche, Assemblée populaire et citoyenne du grand Toulon, Attac, CAL83, Collectif motards 83, Comité de Résistance et de Reconquête du Var, Gilets jaunes de Bandol, Gilets jaunes Vallée du Gapeau, LDH, UCL. Continuer de lire Pour le retrait du projet de loi de « sécurité globale » : rassemblement le 12 déc. à Toulon

Samedi 5 décembre : journée d’action pour le droit au travail et à la protection sociale

Les organisations syndicales CGT, FSU et Solidaires appellent à se mobiliser le 5 décembre pour le droit au travail (toute personne a droit à un emploi de son choix) ; des embauches immédiates dans le privé et le public pour répondre aux besoins ; des aides conditionnées à l’arrêt des licenciements, aux embauches et au développement du droit à la formation ; une réduction du temps de travail à 32 heures pour travailler toutes et tous ; l’annulation définitive de la réforme assurance chômage ; l’ouverture de droits à toutes et tous (en commençant par une prolongation de tous les droits en cours et la suppression des seuils d’accès à la protection sociale). La liste des rassemblements organisés dans le Var, le tract unitaire et l’attestation nécessaire pour se déplacer jusqu’aux lieux de rassemblement sont […] Continuer de lire Samedi 5 décembre : journée d’action pour le droit au travail et à la protection sociale

Prise de parole du Collectif d’actions et de luttes lors du rassemblement du 28/11 à Toulon pour la défense des libertés publiques

Samedi 28 novembre à Toulon, 400 personnes se sont rassemblées pour protester contre la loi dite de « sécurité globale ». Plusieurs prises de parole ont été faites sur le parvis du théâtre. Parmi ces prises de parole, voici celle du Collectif d’actions et de luttes du Var (CAL 83), groupe informel composé de citoyen·nes varois·es, de syndiqué·es et de gilets jaunes travaillant à une convergence des luttes. Continuer de lire Prise de parole du Collectif d’actions et de luttes lors du rassemblement du 28/11 à Toulon pour la défense des libertés publiques

Parution du n° 1 de « Fragments », revue de littérature prolétarienne

À l’occasion de la parution de son premier numéro, la revue Fragments – réalisée par le Cercle culturel de littérature ouvrière, paysanne et sociale – rend hommage à Michel Ragon (1924-2020), écrivain, critique d’art, libertaire, historien de l’architecture et de la littérature prolétarienne. Continuer de lire Parution du n° 1 de « Fragments », revue de littérature prolétarienne

Le 25 novembre à Toulon dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, plusieurs organisations toulonnaises et varoises (ATTAC, Collectif Fiertés Toulon, Collectif lycéennes et enragées, CGT, EELV, FSU, LDH, Les Ouvreurs, Rando’s Provence, Over the Rainbow, NPA, Planning familial, PCF, Solidaires, SOS Homophobie, Trans-mission, UCL Var) appellent toutes celles et tous ceux qui veulent en finir avec les violences sexistes et sexuelles, et avec les féminicides, à se rassembler le mercredi 25 novembre 2020 à 14h30, place de la Liberté à Toulon, habillé·es de noir et de violet, et masqué·es ! Continuer de lire Le 25 novembre à Toulon dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Contre la loi dite de « sécurité globale », défendons la liberté de manifester !

Du 17 au 20 novembre, l’Assemblée nationale est appelée à examiner la proposition de loi dite de « sécurité globale », soutenue par les députés de la majorité. Si une telle loi entrait en vigueur en l’état, elle constituerait une grave atteinte au droit à l’information, au respect de la vie privée, et à la liberté de réunion pacifique, trois conditions pourtant essentielles au droit à la liberté d’expression. Entretien vidéo avec l’avocat de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) sur la dangerosité de l’article 24, lien vers une analyse d’Amnesty International, lien vers la lettre publiée par 55 organisations pour s’opposer à la proposition de loi, lien vers la page facebook de la coordination nationale « Non à la loi Sécurité globale », lien vers une tribune initiée par la Société des réalisateurs de films (SRF), soutenue par 40 organisations et collectifs et signée par plus de 800 cinéastes et professionnel·le·s du cinéma et de l’image. Continuer de lire Contre la loi dite de « sécurité globale », défendons la liberté de manifester !

Éducation nationale : toutes et tous en grève le 10 novembre !

L’intersyndicale  de l’Éducation nationale appelle à la grève et à se rassembler partout où c’est possible pour exiger un vrai protocole sanitaire avec une organisation en demi-groupes pour toutes les écoles et tous les établissements scolaires du second degré, la protection complète des personnes vulnérables (personnels ou vivant sous le même toit que des personnels) et un plan d’urgence pour l’Éducation (postes et locaux supplémentaires par exemple). Dans le Var, les syndicats SUD Éducation, FSU, FNEC-FP-FO et CGT Éduc’action appellent à se rassembler à 10h30 à Toulon (devant l’Inspection académique), à Draguignan devant la sous-préfecture) et à Brignoles (devant la sous-préfecture). N’oubliez pas de vous munir d’un masque et d’une attestation de déplacement spéciale « rassemblement revendicatif » (cf. le modèle téléchargeable sur le site de SUD éduc 83). Continuer de lire Éducation nationale : toutes et tous en grève le 10 novembre !

« Libertat » : un magnifique chant de lutte, véritable cri d’amour pour la liberté

« Libertat » est une chanson révolutionnaire écrite en occitan (dans sa variante provençale et marseillaise). Elle se range clairement dans le camp des « meurt-de-faim », de « ceux qui n’ont pas de chemise », « des sans-pain, des sans-lit, des gueux qui vont sans souliers ». D’après les historiens, elle fait référence à la « Commune de Marseille », mouvement insurrectionnel, socialiste et fédéraliste réprimé dans le sang par un général « versaillais » le 5 avril 1871. Les paroles sont publiées pour la première fois en 1892 dans « La Sartan » (journal marseillais entièrement rédigé en langue d’oc) sous le titre « Cançon de nèrvi » (pour info, le mot nèrvi a trois sens possibles : nerf, vigueur ou voyou). Elles sont dédiées à l’instituteur, écrivain, historien et socialiste proudhonien Pèire Bertas. Le texte est signé J. Clozel, nom qui selon le site « Remenbrança » serait le pseudonyme du poète et critique d’art Joachim Gasquet. Plusieurs dizaines d’années après, le texte publié par « La Sartan » est exhumé par le journaliste, chercheur et écrivain marseillais Claude Barsotti. En 2010, il est mis en musique par Manu Théron de la « Compagnie Lamparo ». En 2012, la chanson, interprétée a capella, figure sur l’album « Marcha ! » du groupe marseillais de polyphonies masculines « Lo Còr de la Plana ». Depuis cette date, elle est reprise régulièrement par différents artistes professionnels ainsi que par de nombreuses chorales militantes. Viva la libertat ! Viva la Comuna de Marselha ! Viva lei revolucions socialas dau monde ! Continuer de lire « Libertat » : un magnifique chant de lutte, véritable cri d’amour pour la liberté