Appel des enfants de François Béranger

Le 14 octobre 2003, François Béranger nous quittait. Il a toujours eu sa place dans la chanson française avec un public jeune et moins jeune. Après sa disparition, d’autres artistes chantent les mêmes thèmes : injustice, changement climatique, guerres, amour… Pour célébrer les 20 ans de sa disparition en octobre 2023, nous souhaitons réunir des artistes actuels pour d’atteindre un public plus jeune, donner à ses textes une nouvelle résonance. En parallèle, nous aimerions rendre accessible toutes les pépites que chacun d’entre vous possède (affiches, tickets de concerts, photos, témoignages…), l’idée d’un musée digital est née.  Pour soutenir ces deux projets, nous vous mettons à contribution : suggestion d’artistes, de contenus, de supports et de lieux pour monter le spectacle « Y’a 20 ans ». […] Continuer de lire Appel des enfants de François Béranger

Georges Brassens : « une philosophie de vie teintée d’humanisme et de révolte »

Cette année, et particulièrement ce mois d’octobre, a marqué le centenaire de la naissance de Georges Brassens. Comme beaucoup d’entre vous je suppose, cet artiste m’a profondément marqué (et ce, dès mon enfance). Ne pas l’évoquer ici était donc impossible ; d’où ce petit article ! Mais quelle chanson choisir pour illustrer ma publication ? « Le gorille » ? (que je sifflotais à la fin des années 1970 lorsque que je collais à Valenciennes des affiches de la FA contre la peine de mort). « La non-demande en mariage » ? (au son de laquelle je me suis marié 😉 en 1996 à Lille grâce à la perspicacité d’une adjointe au maire, Véronique David, qui connaissait les convictions profondes de ma compagne, Véronique Marchand, et de moi-même concernant l’institution du mariage). De « La mauvaise réputation » à « Stances à un cambrioleur » en passant par « Le Blason »… la liste des chansons que j’adore est longue. Finalement, j’ai choisi « La complainte des filles de joie » car l’utilisation par certaines personnes (y-compris dans les milieux militants) de l’expression « fils de pute » pour insulter leurs ennemis m’a toujours énervé. Comme le chante Brassens : « Il s’en fallait de peu, mon cher, que cette putain ne fût ta mère » ! Continuer de lire Georges Brassens : « une philosophie de vie teintée d’humanisme et de révolte »

Hommage à Joan Pau Verdier, chanteur occitan et libertaire (1947 – 2020)

Joan-Pau Verdier est mort le 21 juin 2020 à Brive-la-Gaillarde (Corrèze). Militant occitaniste et libertaire, il avait participé en 1969 à la création de la Fédération anarchiste-communiste d’Occitanie. De sa voix profonde et rocailleuse, il chantait en langue d’oc et en français. Continuer de lire Hommage à Joan Pau Verdier, chanteur occitan et libertaire (1947 – 2020)