Hommage à Joan Pau Verdier, chanteur occitan et libertaire (1947 – 2020)

Joan-Pau Verdier est mort le 21 juin 2020 à Brive-la-Gaillarde (Corrèze). Militant occitaniste et libertaire, il avait participé en 1969 à la création de la Fédération anarchiste-communiste d’Occitanie. De sa voix profonde et rocailleuse, il chantait en langue d’oc et en français. Pour en savoir plus sur sa vie et son œuvre, je vous conseille la très intéressante rétrospective faite par ses amis Jean Bonnefon, Francis Cabrel et Eric Fraj sur le blog « Écoute Voir ». D’autre part, voici le lien d’un hommage en langue d’oc qui lui a été rendu sur France 3 Occitanie quelques jours après sa mort. Enfin, je publie ci-dessous l’une de ses reprises (en occitan) de la chanson « Ni dieu ni maître » de Léo Ferré.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s