André Biagiotti, conteur ollioulais

Dernièrement, j’ai fait la connaissance d’André Biagiotti, un « bagna » né dans les années 195O. Au fil de la conversation, j’ai appris qu’entre 1999 et 2008 André avait écrit une dizaine de livres, tous se situant à Ollioules (la commune où je vis) et dans les environs. De retour à la maison, je suis allé sur le site internet de la maison d’édition ayant publié les livres de cet écrivain autodidacte ollioulais et j’ai commandé le premier d’entre eux : « Contes du Var – le mistral les emporte ». Extrait du 4e de couverture : « À travers ces contes, l’auteur tente de décrire son amour du Var et d’Ollioules, son pays, de ses paysages, de ses habitants, les gens simples dont il fait partie. La Reppe, le Destel, coulent à travers ce livre. Le vent qui bouscule la Provence, l’un de ses trois fléaux, le mistral, ainsi que le disaient les Anciens, souffle dans ces pages ». Continuer de lire André Biagiotti, conteur ollioulais

Sur la tombe d’Albert Camus

De passage dans le Vaucluse, une amie provençale m’a emmené à Lourmarin sur la tombe toute simple mais très émouvante d’Albert Camus. L’occasion de redécouvrir – via une recherche rapide sur internet – la sensibilité libertaire de cet écrivain, philosophe, dramaturge et journaliste français. Ci-après un extrait du dossier de presse diffusé lors de la parution du livre « Albert Camus et les libertaires » (éditions Égrégore, 2008). Continuer de lire Sur la tombe d’Albert Camus