Le jour du 14 juillet, je reste dans mon lit douillet. La musique qui marche au pas […]

citoyen du mondeLa Mauvaise Réputation est une chanson de Georges Brassens interdite d’antenne lors de sa sortie en 1952. Dans le deuxième couplet (« Le jour du 14 juillet, je reste dans mon lit douillet / La musique qui marche au pas, cela ne me regarde pas / Je ne fais pourtant de mal à personne en n’écoutant pas le clairon qui sonne »), le chanteur exprime clairement son antimilitarisme et son refus de participer à la fête nationale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s