Les fabriques se sont tues : un texte magnifique de mon ami Ghislain Gouwy

Texte écrit et dit par mon camarade et ami Ghislain Gouwy sur une musique de P. Heuguebart :

Ghislain Gouwy & Eric Dussart

Ghislain et moi-même à mon domicile à Hem en décembre 2003 (avec en arrière plan mon amie Sylviane, compagne de Ghislain)

Cet article, publié dans mémoire sociale, musique et chanson, quelques uns et quelques unes de mes camarades, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s