Il y a 100 ans débutait la Makhnovchtchina

Nestor Makhno (paysan ukrainien)
En 1975, alors que j’étais au collège en classe de 3e, la photo ci-dessus figurait sur l’une des pages de mon manuel d’Histoire au chapitre consacrée à la révolution russe. À l’époque, la mention accompagnant la photo (« Nestor Makhno, paysan ukrainien qui combattit à la fois les rouges et les blancs ») m’avait laissé perplexe…

Il y a 100 ans (septembre 1918), dans une grande partie de l’Ukraine, débutait la Makhnovtchina, un mouvement révolutionnaire qui – parallèlement à la mise en place d’une société égalitaire et autogestionnaire – lutta à la fois contre les troupes d’occupation austro-allemandes, contre les nationalistes ukrainiens, contre les partisans de la Russie impériale (les blancs) et contre les bolchéviques au pouvoir à Moscou (les rouges). La Makhnovtchina doit son nom à Nestor Makhno, paysan ukrainien et militant anarchiste (voir photo ci-contre). En août 1921, la défaite de ce mouvement face aux troupes commandées par Trotski annonce les dérives à venir du régime dit « soviétique », dérives déjà amorcées avec la répression de la révolte menée en mars de la même année par les marins de Kronstadt. Aujourd’hui, pour de nombreux révolutionnaires à travers le monde, la Makhnovchtchina reste l’un des symboles du combat pour un communisme non autoritaire.

En ce qui concerne la chanson présentée ci-dessous en vidéo, ses paroles ont été écrites en 1974 par le français Étienne Roda-Gil sur la musique d’un chant traditionnel russe. Clin d’œil de l’Histoire : cette musique fut également utilisée (avec des paroles différentes) par l’Armée rouge (de 1917 jusqu’à la seconde guerre mondiale) et par les armées blanches (de 1919 à 1922). La version d’Étienne Roda-Gil a tout d’abord figuré sur l’album « Pour en finir avec le travail » réalisé par un groupe de militants situationnistes. Elle a ensuite été reprise par différents artistes : Les Bérus, Serge Utgé-Royo, René Binamé, Nigra Safo, etc.

PS : pour en savoir plus, lire l’article de Wikipédia consacré à  Nestor Makhno  et celui consacré à la Makhnovchtchina

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s