Le 12 juin à la Seyne-sur-Mer à l’occasion du 150e anniversaire de la Commune de Paris

À l’occasion du 150e anniversaire de la Commune de Paris (18 mars – 28 mai 1871), la Libre pensée, le Nouveau parti anticapitaliste et l’Union communiste libertaire du Var appellent à un rassemblement le samedi 12 juin à 14h, place de la Commune de Paris à LA SEYNE-SUR-MER (à l’angle du 36 avenue de la Commune de Paris et du 75 rue Gustave Courbet). Extrait du communiqué des organisateurs/trices : « Il ne s’agit pas simplement pour nous de commémorer la première tentative de révolution prolétarienne de l’histoire écrasée dans le sang, mais bien de souligner ce qui fait aujourd’hui l’actualité de la Commune ». Continuer de lire Le 12 juin à la Seyne-sur-Mer à l’occasion du 150e anniversaire de la Commune de Paris

Mémoire sociale : de Radio Martin Bidouré (1979-1986)… à l’insurrection varoise de 1851 !

J’ai découvert récemment qu’une radio libre toulonnaise avait porté le nom de Martin Bidouré, figure emblématique de la résistance varoise au coup d’État de 1851. Ayant moi-même été animateur d’une émission de radio dans les années 1980  (cf. « La Voix sans Maître » sur Radio Campus à Villeneuve d’Ascq dans le Nord), l’histoire de Radio Martin Bidouré ne pouvait que m’intéresser ! Parallèlement, la découverte de RMB m’a permis d’apprendre des choses sur l’histoire du Var (département dans lequel je vis depuis le 7 juillet 2020) et plus précisément sur la résistance varoise au coup d’État de 1851. Continuer de lire Mémoire sociale : de Radio Martin Bidouré (1979-1986)… à l’insurrection varoise de 1851 !

Mémoire sociale : l’ancienne bourse du travail, rue Pelloutier à Toulon

En flânant dans les ruelles du vieux Toulon, on tombe inévitablement sur le bâtiment qui a hébergé l’ancienne bourse du travail. À propos de l’une des plaques apposées sur le bâtiment (celle indiquant le nom de la rue), il y a une petite erreur. En effet, Pelloutier se prénommait Fernand… et non Ferdinand ! Quoiqu’il en soit, cette rue ne porte pas le nom de Pelloutier par hasard car ce militant syndicaliste révolutionnaire, né en 1867 et mort en 1901, est une des grandes figures du mouvement ouvrier au XIXe siècle. Continuer de lire Mémoire sociale : l’ancienne bourse du travail, rue Pelloutier à Toulon

Présentation de la Maison du Peuple « La Fraternelle » (Saint-Claude)

Il y a quelque temps, je me suis rendu à Saint-Claude dans le département du Jura. J’y ai visité la Maison du Peuple « La Fraternelle » située dans le centre-ville (12 rue de la Poyat). Cela m’a permis de comparer cette coopérative ouvrière, son histoire et ce qu’elle est devenue avec deux autres lieux du même type : le « Vooruit » de Gand et la « Coopérative de l’Union » à Lille. Concernant La Fraternelle, vous trouverez dans cet article de larges extraits du texte de présentation figurant sur son site site internet. Continuer de lire Présentation de la Maison du Peuple « La Fraternelle » (Saint-Claude)

Belgique : à la découverte du patrimoine ouvrier de Gand

Fin mai, je me suis rendu à Gand (Gent), chef-lieu de la province belge de Flandre-Orientale. J’y ai découvert deux bâtiments emblématiques du mouvement ouvrier du début du XXe siècle : le Feestlokaal Vooruit (qu’on peut traduire par Palais des fêtes En avant) et la Ons Huis (qu’on peut traduire par Maison du Peuple). Ces deux édifices, parfaitement conservés, ont une grande valeur architecturale et symbolique. Continuer de lire Belgique : à la découverte du patrimoine ouvrier de Gand

La coopérative « L’Union de Lille »

L’Union de Lille est une coopérative créée en 1892 par un groupe d’ouvriers et d’ouvrières. Au début, il s’agit uniquement d’acheter du pain en gros afin de le revendre aux sociétaires à un prix plus bas que celui pratiqué au détail dans les boulangeries lilloises. Le succès est fulgurant et, en 1897, la coopérative compte 4053 adhérent.es. L’union de Lille décide alors d’élargir son champ d’activités… Continuer de lire La coopérative « L’Union de Lille »