Santé ! Longo maï ! Gezondheid ! Na zdorovia ! Cheers ! Prosit ! Yermât ! Salud ! Kampaï !

En 2020, quand je me suis installé sur la côte varoise, j’ai fait la découverte de deux bonnes bières locales, artisanales et bio : La Cig’ brassée à Six-Fours & la Bière de la Rade brassée à Toulon et déclinée dans trois versions (La Murène, La Daurade et La Rascasse).

Si vous connaissez d’autres brasseries de qualité dans cette partie de la Provence, n’hésitez pas à me les indiquer et à partager vos impressions * ! Je dis bien « de qualité » car, entre la bière et moi, c’est toute une histoire ! Je me souviens par exemple des Contes d’un buveur de bière que je lisais quand j’étais enfant. Je me souviens de la mousse qui ourlait les lèvres de mon oncle Gervais quand il passait à la maison pour boire une chope et bavarder avec ma mère, moitié en français, moitié en rouchi (forme valenciennoise de la langue picarde). Je me souviens des perches de 10 mètres de haut qui longeaient la route de Bailleul à Steenvoorde et que j’observais avec curiosité quand je partais faire du camping à Bray-Dunes avec mes parents (« Il s’agit de champs de houblon, de houblonnières » m’expliquait mon père, « regarde les espèces de guirlandes vertes qui s’enroulent autour des fils »). Je me souviens de la brasserie Duyck de Jenlain située à 10 km de la maison où je suis né et où j’ai vécu toute mon enfance ; une brasserie devant laquelle je passais régulièrement lors de mes randonnées en vélo et que j’ai fini un jour par visiter dans le cadre d’une sortie scolaire. Je  me souviens du comédien Ronny Coutteure et de sa conférence-spectacle intitulée « Éloge de la bière ». Je  me souviens de mes virées en Belgique et de la visite approfondie de certaines abbayes 😉. Je me souviens des estaminets du Hainaut, de Flandre et d’Artois. Je me souviens des bières découvertes et savourées lors de mes voyages à travers le monde. Je me souviens de l’ouverture de la brasserie Moulins d’Ascq à deux pas de mon lieu de travail. Ghislain Gouwy coupant une liane de houbonJe me souviens de la cueillette du houblon en septembre à Boeschepe dans le jardin de mon ami Ghislain Gouwy, le barde flamand (« Tiens cette liane » me disait-il du haut de son échelle, « tu la feras sécher et tu la mettras chez toi le long d’un mur ou au-dessus d’une porte » ; chose que je ne manquais jamais de faire chaque année). Je me souviens des bouteilles de 3 Monts que mon amie Sylviane sortait de sa remise pour arroser la carbonade flamande qu’elle m’invitait régulièrement à déguster dans sa chaumière au pied du Mont des Cats. Je me souviens de la tireuse à bière installée à Lille dans les locaux de la CNT (le syndicat auquel j’étais affilié à l’époque) et des pots de l’amitié que je partageais avec mes camarades de combat après les conférences-débats, les fêtes de soutien et les AG. Je me souviens des bières sirotées (modérément comme toujours !) dans les bistrots lillois avec mes camarades du syndicat SUD éducation (eh oui, le syndicalisme… c’est aussi des moments de convivialité !). Je me souviens d’un dimanche en famille avec les géant·es et de la dégustation d’une délicieuse et rafraichissante Anosteké

* Pour lire les réponses et les recommandations de quelques ami·es et camarades, voir ci-dessous après le paragraphe « Articles similaires ».
QUELQUES LIENS SUPPLÉMENTAIRES PARMI D’AUTRES :
> Comment déguster une bière ?
> La bible de la bière et des brasseries
> Mes bières ! (blog d’amateurs/trices de bières locales et artisanales)

3 réflexions sur “Santé ! Longo maï ! Gezondheid ! Na zdorovia ! Cheers ! Prosit ! Yermât ! Salud ! Kampaï !

  1. Pascal, un camarade de SUD éducation, me conseille « La Brasserie de la Plaine » à Marseille. Elle brasse de très bonnes bières et, de plus, est engagée socialement dans son quartier et au-delà (cf. par exemple la « Cuvée des facteurs » pour l’Union syndicale Solidaires des Bouches-du-Rhône au moment de grèves à La Poste). Site internet : https://www.brasseriedelaplaine.fr/

    Pascal me conseille aussi la brasserie de son village. Cette brasserie située à Néoules (Var) s’appelle « La Blonde et la Brune » et elle est adossée au restaurant « Les vignes d’or » connu pour ses moules. Site internet : https://lablondelabrune.com

    J’aime

  2. Une amie, Patricia, m’écrit la chose suivante : Dans les Baronnies provençales, là où je me trouve en ce moment, on déguste « La Mousson » à Sainte-Jalle ainsi que « La Grihète » et « La Bivouak » à Nyons. Toutes les trois artisanales et très bonnes !

    Patrick, quant à lui, me signale « La Fada », une bière brassée dans le secteur de Signes. Site internet : https://www.brasserieducastellet.com/

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s