Rencontre avec François Bégaudeau le 25 mai à la librairie « Contrebandes » (Toulon)

Mercredi 25 mai à 18h30 à la librairie « Contrebandes » (Toulon), rendez-vous avec François Bégaudeau, écrivain, critique littéraire, scénariste, acteur, réalisateur et observateur affûté des rapports de domination à l’œuvre dans la société contemporaine. Discussion au gré des envies à partir de ses dernières publications : « Comment s’occuper un dimanche d’élection » (essai sur le système représentatif et la démocratie, publié chez Divergences en 2022), « Ma cruauté » (roman sur les violences faites aux femmes et sur le rouleau-compresseur des réseaux numériques, publié chez Verticales en 2022) et « Notre joie » (essai sur les fausses connivences idéologiques et la puissance affirmative de l’autonomie, publié chez Pauvert en 2021). Continuer de lire Rencontre avec François Bégaudeau le 25 mai à la librairie « Contrebandes » (Toulon)

Zola et « Germinal » : la vision d’un faux-frère

Une adaptation télévisuelle du roman « Germinal » d’Émile Zola a été réalisée cette année par David Hourrègue. Sortie sur la plateforme Salto le 1er septembre sous la forme de six épisodes de 52 minutes chacun, cette mini-série sera diffusée sur France 2 à partir du 26 octobre. L’occasion de relire la critique écrite par mon ami et camarade lillois Joao-Manuel Gama à l’occasion de la sortie en 1993 de l’adaptation cinématographique réalisée par Claude Berri… Continuer de lire Zola et « Germinal » : la vision d’un faux-frère

Parution du n° 1 de « Fragments », revue de littérature prolétarienne

À l’occasion de la parution de son premier numéro, la revue Fragments – réalisée par le Cercle culturel de littérature ouvrière, paysanne et sociale – rend hommage à Michel Ragon (1924-2020), écrivain, critique d’art, libertaire, historien de l’architecture et de la littérature prolétarienne. Continuer de lire Parution du n° 1 de « Fragments », revue de littérature prolétarienne

« L’ARBRE-MONDE » : un merveilleux roman pour les amoureux/ses des bois et des forêts

À celles et ceux qui comme moi aiment les arbres, les bois et les forêts, je recommande la lecture de L’ARBRE-MONDE de Richard Powers. Difficile de résumer ce livre qui l’année dernière a obtenu le Prix Pulitzer de la fiction et qui nous raconte l’histoire de neuf personnages (six individus et un couple) s’engageant au fil des pages dans le combat écologique (chacun/chacune à leur manière, puis ensemble pour celles et ceux dont les destins vont se croiser). Un roman feuillu et arborescent composé de quatre parties métaphoriquement intitulées « Racines », « Tronc », « Cime » et « Graines ». Une fiction pleine de références scientifiques (sur la façon notamment dont les arbres communiquent) et qui nous invite à la rencontre du monde végétal, avec un ton parfois un peu amer à l’image de cette citation : « Un arbre est une créature miraculeuse qui abrite, nourrit et protège tous les êtres vivants. Il offre même de l’ombre aux bourreaux qui l’abattent ». Continuer de lire « L’ARBRE-MONDE » : un merveilleux roman pour les amoureux/ses des bois et des forêts

Sur la tombe d’Albert Camus

De passage dans le Vaucluse, une amie provençale m’a emmené à Lourmarin sur la tombe toute simple mais très émouvante d’Albert Camus. L’occasion de redécouvrir – via une recherche rapide sur internet – la sensibilité libertaire de cet écrivain, philosophe, dramaturge et journaliste français. Ci-après un extrait du dossier de presse diffusé lors de la parution du livre « Albert Camus et les libertaires » (éditions Égrégore, 2008). Continuer de lire Sur la tombe d’Albert Camus